L'esprit " Sciences Po Strasbourg ", était, au début de l'aventure, voici plus d'un demi-siècle, un esprit pionnier dû à une position de challenger par rapport à Sciences Po Paris. Cela m'a marqué, sans doute parce qu'en accord avec mon tempérament. Un pionnier doit se vouloir explorateur et ne pas redouter l'inattendu. Un challenger ne recule pas devant les voies étroites, il s'attend à devoir se battre en permanence. Pionnier et challenger c'est l'acceptation du risque et de la remise en cause.

Dans mon cas cela s'est traduit par un parcours mêlant le public et le privé, l'administration et la politique, la gestion d'entreprises dans des domaines auxquels je ne m'étais pas particulièrement préparé, tel que les ports fluviaux et maritimes, le transport, la formation professionnelle. Je ne le regrette pas, bien au contraire. Je souhaitais entrer dans le corps préfectoral et j'y ai accompli le tiers de ma carrière. J'ai eu envie de me frotter au suffrage universel et j'ai été élu à deux reprises député, avec la joie et l'honneur de devenir pendant un an, Ministre du Général de Gaulle. Puis l'eau et les transports se sont offerts, sans que je les aie vraiment cherchés. J'ai plongé et j'y prolonge ma carrière alors que tant d'autres ont, à mon âge (73 ans), à la retraite depuis longtemps.

Aux jeunes élèves de Sciences Po Strasbourg je redis soyez pionniers, ayez la combativité du challenger. Dans le monde d'aujourd'hui, où tout change si vite, ce qui était hier un choix, ne pas rechercher à tous prix une carrière style "long fleuve tranquille" est devenu une discipline impérieuse pour l'accomplissement de chacun.

 

Diplômé de la Section Economie et Finances 1952, Jacques TRORIAL est également licencié en droit.
Sous-Préfet, membre de cabinets ministériels, député de Meurthe et Moselle en 1967 et 1968, il a été Secrétaire d'Etat à l'Education Nationale dans le dernier gouvernement du Général de Gaulle (1968-1969). Président Honoraire et administrateur du Conseil d'Administration du Port Autonome de Paris, il a été Président du Comité des Armateurs Fluviaux (1970-1988), Président Délégué du Comité de Liaison des Organisations Professionnelles du Transport et de la logistique (1988-1998), Président Délégué Général de l'AFT-IFTIM (1989-1998), membre et président de commissions du Conseil Economique et Social d'Ile de France (1982-2004).
Depuis 1986, il est Président de l'Association pour le Développement des Ports Français et depuis 1996, Président Directeur Général de Paris Terminal SA.